Reconnaitre stades maladie LymeUn mot sur le traitement de la maladie de Lyme

Avertissement: Les informations contenues dans le site de l’AQML ne constituent en aucun cas un plan de traitement pour se soigner seul. L’AQML ne fait qu’exposer les différentes options thérapeutiques existantes afin de vous aider à déterminer avec votre médecin le plan de traitement qui convient le mieux à votre situation personnelle. 

L’infection de la maladie de Lyme comporte différents stades, et les traitements varient grandement selon le stade de l’infection. La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, co-existe souvent avec d’autres infections transmises par la tique. Leurs manifestations compliquent le tableau des symptômes présentés. Le médecin traitant devra savoir les reconnaitre et en tenir compte dans son plan de traitement.

Le traitement de la maladie de Lyme est parfois difficile. De nombreuses études indiquent qu’une seule série d’antibiotiques ne parvient souvent pas à soigner la maladie, surtout lorsque l’infection est présente depuis plusieurs mois, voire années, et même parfois en début d'infection. Dans tous les cas, les antibiotiques sont plus efficaces lorsqu’ils sont administrés dans une phase initiale du traitement de la maladie de Lyme, il est donc recommandé d’agir le plus tôt possible pour éviter une infection persistante.

Pour de plus amples informations sur la complexité du diagnostic et du traitement des différents stades de la maladie, vous pouvez aussi consulter l’avis du gouvernement du Canada sur la maladie de Lyme ainsi que et le Guide d’intervention de la maladie de Lyme, publié par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec. Veuillez noter que les graves lacunes dans le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme au Canada, et donc au Québec, ont amené le parlement canadien à adopter une Loi concernant le cadre fédéral relatif à la maladie de Lyme en 2014 pour forcer une réévaluation de la prise en charge de la maladie.

Le traitement lors de la phase aigüe

Au stade initial de la maladie, soit généralement après la morsure d’une tique, les gens reçoivent un antibiotique oral pendant 2 à 4 semaines pour guérir l’infection, et certains médecins spécialistes de la maladie de Lyme recommandent d'aller même jusqu'à 6 semaines d’antibiotiques. En cas de morsure de tique sans rougeur ou érythème migrant, l’AQML partage les recommandations de l’ILADS, à savoir que vous avez 3 possibilités :

  • Vous exigez immédiatement un traitement antibiotique préventif (prophylaxie) au cas où la tique qui vous a mordu soit infectée. Si vous développez de symptômes, il faut suivre un traitement complet de plusieurs semaines.
  • Vous attendez 30 jours et restez conscients de votre état de santé général et de symptômes pouvant apparaitre. Si vous commencez à vous sentir maladie et développer des symptômes de la malade, vous éxigez un traitement antibiotique de plusieurs semaines.
  • Vous attendez 6 semaines et demandez à passer le test ELISA auprès de votre médecin.

Dans tous les cas où une rougeur se manifeste, nous vous suggérons fortement de prendre des photos et de consulter immédiatement un médecin pour obtenir des antibiotiques.

Si l’infection persiste au-delà du traitement et que le patient développe des symptômes arthritiques, neurologiques ou cardiaques associés à la maladie de Lyme, l’administration d’un antibiotique par voie intraveineuse sera alors recommandé. Pour éviter une infection persistante, il est recommandé d’agir le plus rapidement possible.

La maladie de Lyme detruit des viesLe traitement de la forme avancée

Pour les formes plus avancées de la maladie de Lyme, où l’infection est active depuis plusieurs mois, voire des années, le traitement peut s’avérer beaucoup plus complexe. Les recommendations varient quand à la meilleure façon de soigner la maladie dans son stade disséminé et avancé, mais plusieurs patients se tournent vers la prise d'antibiotiques sur de longues périodes par voie orale ou par intraveineuse avec l'aide de spécialistes de la maladie.

Les gens atteint de la maladie de Lyme peuvent être asymptomatiques pendant des mois ou des années et lorsque la maladie surgit les symptômes peuvent être invalidants et nécessiter un traitement agressif. Toutefois une controverse majeure fait rage quant à 1) l’existence même de la forme chronique de la maladie de Lyme et 2) dans le cas où elle est admise, quant à son traitement.

Nos expériences personnelles et celles de nombreux malades de Lyme que nous connaissons ou qui nous contactent ont amené l’AQML à appuyer les positions de l’ILADS et à considérer que l'antibiothérapie combinée et prolongée est un moyen efficace pour éradiquer la maladie chez un patient.

Voici, à titre de référence, quelques lignes directrices utilisés pour soigner la maladie de Lyme dans tous ses stades (en anglais).

HAUT